Exit Parents parfaits…

Aujourd’hui, en lisant une publication sur Facebook d’une autre blogueuse, j’ai été vraiment terrifiée par les commentaires de certaines personnes qui émettent des critiques sur une simple photo.

En effet, il est, depuis peu, selon certaines personnes, impensable d’attacher un enfant avec son manteau dans le siège auto. Franchement, pour ma part, je n’avait jamais entendu parler de cette insécurité avant aujourd’hui. Mon fils qui a 7 ans a toujours eu son manteau sur lui car je ne me voyais mal à l’époque quand j’habitais a 1km de la crèche de déshabiller et rhabiller mon enfant alors qu’en Normandie il pleut et il fait froid juste par peur qu’il passe à travers son harnais.

Avez vous réfléchis, lorsque vous montez dans un manège, vous oblige t’on à retirer votre veste ou manteau ? Et bah non…

Beaucoup de nouveaux parents veulent mettre leurs enfants dans des bulles mais ça n’aide pas les enfants dans leurs découvertes du monde qui les entoure. Mes enfants sont très précieux pour moi mais je ne leurs met pas d’équipes de protection dans la maison. Et pourtant, c’est plus risqué pour un enfant.

Lorsque notre fils a commencé à marcher, nous avions équipés notre table basse de petits coins en plastique, censés réduire les bobos lors de chutes. Mais ils ont été dangereux pour lui car il a eu la mauvaise idée de le décoller et de le mettre dans sa bouche. Il a failli s’asphixier avec alors que c’est un outil de sécurité pour enfant.

À trop vouloir les sécuriser, on les rends peureux et ignorants de ce qui les entoure. Rien n’est plus beau qu’un enfant découvrant le monde inconnu, j’adore lorsque mes enfants me posent des questions divers du quotidien ou même des interrogations loufoques pour lesquelles on se retrouvent à chercher la réponse sur Wikipedia.

Je trouve que maintenant on veut trop couver nos enfants. Rappelez vous de votre enfance, vous jouez bien dans les bacs à sables, aux billes qui traînaient par terre, au facteur assis au sol dans la cour, partagiez une bouteille entre amis, regardiez les Mangas parfois violents (Ken survivant de la terre, les chevaliers du zodiaque…), qui n’a pas vu aussi dans les années 80 star wars à peine âgé de 10 ans.😉. Et vois étiez vous attachés en voiture ? Vous les trentenaires ? Et pourtant nous partions en vacances juste allongés sur les banquettes arrières.

Mon article à pour but de faire prendre conscience aux gens qui se “disent modèles” et qui font sans arrêt culpabiliser les autres parents, qu’ils ne peuvent pas être 100%parfaits. Car sinon leurs vies seraient “stérilisées” et sans spontanéité.

CARPE DIEM…

Advertisements

Le secret du poids ou l’art de mincir sans trop de privation

http://www.lesecretdupoids.com/comment-marche-la-methode/

 Bonjour,

Après plusieurs échecs pour perdre mes kilos qui me hantent, j’ai décidé d’utiliser la méthode du Secret du poids car j’ai une amie qui l’a suivi et le résultat est phenomenal. Mon amie a commencé avec un poids égal au mien, c’est à dire 110kg et après 1 an et demi elle a perdu environ 40kg et n’a pas terminé. Je suis admirative.

Cela consiste à calculer par jour un nombre de calories à consommer sans excéder ni être en dessous. Pour ma part, j’ai vu que par jour je dois manger pour 1600 calories. Ce qui, je penses, peut être suffisant pour l’activité que je fais. Je ne bouge pas énormément car j’ai un travail en statut assise. Cependant, dans mon intérêt de ne pas être flasque pendant la perte de poids, je vais pratiquer 30 min de sport pour commencer. Il y a aussi une application sur smartphone à télécharger pour être aider au quotidien et facilité le calculs des aliments. 

J’ai aussi vu que cette méthode avait fonctionné avec Becca de la chaîne You Tube(https://www.youtube.com/channel/UCRvV-spLcscXZpAfXfp2XoQ).

Je vais commencer cette méthode et avec l’accord du service communication, je vais vous donner mon avis et mes résultats au fur et à mesure du temps. Je suis motivée pour enfin pouvoir aller aux rayons des tailles “normales”. Je ne supporte plus d’être restreinte dans les choix de vêtements et me sentir mal à l’aise partout où je vais.

L’année dernière, je suis allée à Disneyland paris avec mes enfants et mon mari, et dans certains manèges, je me sentais compressée. Pourtant je n’ai pas l’impression d’être obèse (je mets une taille 50). Et lorsque je joue avec mes enfants, je suis rapidement essoufflée.

Je n’ai que 35 ans et ne veux pas avoir des problèmes de santé précoces donc je me booste avec La méthode du Secret du poids.

Je vous mettrais un article chaque mois pour voir mon évolution lorsque je connaîtrai le Secret…. 😉

La résolution 2018… 

Ma résolution de cette année 2018 est de reprendre mon corps en main. Je ne supporte plus de ne plus pouvoir faire tout ce que je veux quand je veux. Je veux aussi pouvoir aller m’habiller dans les rayons “normaux”. Marre des rayons grandes tailles où le choix est restreint.

Je souhaite perdre ce corps maltraité par la prise de poids des grossesses et des excès de malbouffe. Je vais suivre le Tbc, je vais commencer demain. Là, je suis motivée et je vais persévérer.

Je vais aussi remanger des légumes que j’ai souvent éviter de mes plats. Je dois répenser mes repas et me remettre dans mes petits guides Weight watcher.

Cette méthode m’avait permise à 18 ans de perdre 13kg mais à l’époque, je ne faisais pas le même poids et avait plus de temps à moi.😉 là, je dois perdre 55kg, oufff. 

Si d’autres personnes veulent m’encourager ou m’aider, votre soutien sera un plus pour moi… 

Ps: je ne veux plus de la morphologie “pomme” mais en 8, la glamor attitude. 

Et pourquoi pas avoir le corps de Monica Bellucci. Bon là y a du boulot. 

Idéal vs réalité 

Bonjour tous le monde, voilà je vais parler d’un sujet que l’on a tous, je penses, vécu.  Est, “Ce que l’on rêve de faire ou d’avoir contre la réalité…” 

Comme ici, sur ces 2 photos. Lol

Le gâteau que je rêvais de faire pur les 3 ans de ma princesse et le résultat du mien qui faisait plus peur que rêver. J’étais vraiment dégoûtée.😭

Beaucoup d’entre nous rêvons de l’idéal.

Je le reconnais je suis perfectionniste, je veux toujours que tout soit parfait mais la réalité me fauche souvent. Le temps, aussi, me serre dans un étau et ne me permet pas de réaliser tout ce que je voudrai faire. Nous vivons un quotidien où les journées ne sont pas assez longues pour exécuter toutes les tâches ou envies que l’on voudrait faire.

Derrière nos écrans, nous cherchons toujours la perfection car nous sommes entourés souvent par des images retouchées dites virtuelles. Nous avons du mal désormais à aimer ce qui est naturellement beau. Nos choix se dirigent souvent vers ce qui est parfait (par exemple lors de notre choix des fruits et légumes, nous prenons toujours ceux qui sont esthétiquement parfaits). Cela devient instinctif.

Mais parfois il faut prendre 5 min de son temps et regarder autour de nous et s’apercevoir que la nature nous donne du réel et de la beauté. 

Le fait d’écrire un blog me permet de réfléchir à ce qui m’échappe depuis un moment à cause de mon addiction aux réseaux sociaux, je perds ma créativité, mon côté artistique qui était un trait de ma personnalité étant adolescente. Cette petite flamme est en train de s’éteindre parce que je m’échappe dans le virtuel alors qu’autrefois je vivais avec ma réalité, ma famille, ma vie… 

Pré adolescence à 6 ans et demi, pffff…. 

coucou

Voilà je suis perdue ce soir, mon fils qui était un ange petit, commence à être de plus en plus effronté et veut toujours avoir le dernier mot alors qu’il n’a que 6 ans et demi… Je penses qu’il est jaloux de sa petite sœur qui a 3 ans. Puisque lorsque je le punis pour une bêtise, il faut toujours qu’il rejete la faute sur elle ou qu’il me reproche de faire des différences.

À l’école, aucun  souci particulier, il a même des bons de bonne conduite en classe. Ce n’est réellement pas facile à gérer. Nous avons bon le punir en le privant de ce qu’il aime, il ne change pas pour autant son comportement.

En ce moment propice à Noël, nous lui rappelons sans cesse que le père Noël pourrait ne pas le récompenser mais il se calme que 5/10min. 😥.

Nous ne savons plus comment lui faire comprendre qu’il est traité à pied égal de sa sœur lorsqu’il est calme mais que lorsqu’il est insolent qu’il doit être puni.

Nous l’isolons en le mettant au coin, on le menace de ne pas lui fêter son anniversaire en février,… Si des parents lisent ce blog et se reconnaissent dans cette situation.

PLEASE, AIDEZ NOUS … 

Diy, ma petite passion… 

 

La créativité est une de mes passions depuis toute petite. J’adore créer avec mes petites mains et réaliser tout ce qui me trotte dans la tête…😉

Je ne me mets pas d’interdit j’essaie tout les domaines : la cuisine, la décoration, le maquillage, le dessin, le diy, le tricot, la couture… Bon sauf la musique, j’ai des lacunes et manque de motivation. Pourtant mon mari est,  quant à lui, un autodidacte en guitare. Il se débrouille très bien et je suis sa 2eme fan. Ma fille m’ayant pris ma place de n°1.😢

J’aime aussi partager avec mes enfants ce goût pour l’art en général. Qu’on le veuille ou non, il nous entoure. Mes enfants dessinent très bien. Mon fils âgé de 6 ans et demi, se prends de passion à dessiner les emoticones, les toupies beyblade (sujet quotidien récurent obligé car le père Noël doit lui en apporter sous le sapin), des personnages… Et ma fille est dans sa période ronde (3 ans seulement). 

Je me pose la question si je dois continuer juste en tant que passion ou exercer dans ce domaine. 

Est-ce que ceux qui liront ce blog pourraient me conseiller, svp ?… 

L’amour, est ce une question de pourcentage ?… ❤️/💔


Ce soir, je regarde l’émission sur M6 “Maries au premier regard” et je me pose réellement la question du fait qu’il faille un pourcentage de comptabilité pour s’aimer vraiment.

Faut il se dire ‘Qui se ressemble s’ assemble ‘ou peux t’ on se diriger vers le scientifique proverbe ‘les contraires s’ attirent’???? 

Je sais que mon mari et moi même ne sommes pas toujours d’accord pour certains sujets, certains goûts, certaines envies mais cela ne nous empêche pas de nous être trouvés. 

Bon d’accord, on a un peu trichés en se trouvant sur Meetic , lol.😉 on s’est donné un ptit coup pouce au destin.

Quand on réfléchis bien, on s’est ‘kiffés’ pour le physique au début mais ensuite nous avons appris à nous connaître. Jour après jour, nous avons passés de bons moments de fous rires, de complicité, de découvertes… Nous avons, des fois, même pas besoin de nous parler pour avoir la même idée.

J’aime lorsque l’on dis les même mots spontanément. Lorsque nous nous sommes dis #oui# devant l’autel, cela a été un moment magique et gravé à jamais dans mon cœur et mon âme.

Ce jour là, nous étions sur un petit nuage, nous nous sommes amusés à jouer les stars parmi nos amis et notre Famille.

Alors, est ce que réellement nous avons un pourcentage supérieur à 50%… Je ne sais pas, je sais seulement que l’on sait que c’est le bon lorsqu’on se regarde et que le temps s’arrête soudain.

À mon Ti coeur avec qui nous avons 2 magnifiques petits anges, la maison du bonheur et un avenir encore plein d’amour… 👨‍👩‍👧‍👦💏❤️💖💗❣️💝

Maman VS employee



Un des sujet qui me tient à cœur est le rôle de maman qui doit aller travailler pour pouvoir aussi apporter un confort de vie à sa famille.

De nos jours, beaucoup de mamans se sentent ‘obligées’ de trouver un emploi pour avoir suffisamment de revenus pour vivre mais sont elles pour autant épanouies ?

Moi, je ne le suis pas. Je culpabilise de ne pas être assez proches de mes enfants. Je ne les conduis pas à l’école, ni ne peux les chercher. Être présente lors de sorties scolaire, devoir les faire garder lors des vacances, être trop fatiguée de ma journée pour jouer avec eux… 

Je suis malheureuse car j’aurai aimé être comme ma maman, être présente et partager de simples moments de la vie mais tellement agréables à se souvenir.

J’aimais lorsque ma maman le matin me tenait la main pour me conduire à l’école, me préparait un bon goûter avec amour, me concevoir des vêtements faits main (un peu vintage), faire de bons petits plats…

Parfois j’ai l’impression de ne pas les connaître autant que les personnes qui partagent leurs journées tels que les maîtresse ou nounou.

Et a contrario au travail on me fait comprendre que lorsque j’avais pris la décision de prendre mon 80%, je ne pouvais pas être capable de faire autant que mes collègues masculins. On m’a même dit que j’étais trop payé pour mon poste. Sachant que je suis la moins payée. On ne me donne pas l’opportunité d’évoluer car on me catalogue dans la case “employee mère trentenaire”. Je ne fais pas le poids contre les collègues sortantes de l’école, celles qui ont des grands enfants et les hommes.

Je suis aussi fatiguée de devoir faire de la route pour travailler. J’apprécie mon lieu d’habitation pour son calme et sa beauté. Tous les matins avoir un superbe cadre une forêt et entendre chanter les petits oiseaux. Je suis obligée de faire la route car je n’ai pas d’opportunité pour exercer mon activité dans le coin.

Je réfléchis pour changer de job mais que faire ? Comment se renseigner ? Vers qui se diriger ?

En tout cas, je sais que ma seule raison de vivre est Ma famille, toute ma famille (parents,sœur,beaux freres, belles sœurs, niece, neveu, oncles, tantes, cousins, cousines, mon mari, mes enfants et mes ptits toutous…). Mon oxygène. 

Disneyland où  commence le rêve… 

Voici un sujet qui me tient à cœur, les doux moments passés en famille où l’on partage des souvenirs qui resteront à jamais gravés dans nos cœurs.

La première fois où nous sommes partis tous les 4. C’était un rêve éveillé. Nous ne sommes pas partis comme tous le monde au camping en août, cependant on s’ est fait plaisir 2 jours chez Mickey et ses amis.😍

Nous sommes arrivés le lundi matin, sans la file de bouchons sur le périphérique (yesss). Nous avons été réceptionnés nos billets à l’hôtel Explorer où nous avons découvert leur univers Pirate. Très sympathique.

La piscine à été agréable le lendemain matin😉

Nous débarquons en navette à Disney, pas de stress à trouver une place et de mémoriser l’allée…

Après  une attente pour la sécurité et l’entrée au parc, nous sommes sur un petit nuage dans cet univers magique. Nous découvrons les personnages (le petit moins sont les files d’attente pour s’en approcher).

Nous faisons découvrir à la petite dernière Léa les manèges accessibles pour son moins d’1m. Tom, lui, 1m30 pour 6 ans 1/2 peut quand a lui faire tout ce qui lui plaît.

Les étoiles crépitent dans leurs yeux. Nous avons bien profités de cette journée. 

Malheureusement sans le spectacle du soir car la fatigue se faisait ressentir. 

Le lendemain, on a eu un succulent petit déjeuner,  petits ploufs et éclaboussures dans la piscine des Pirates.

Nous nous dirigeons pour le second jour, là un peu plus de monde. Nous avons découvert le Studio. 

Bien rigolés avec Cars et sa course folle. Nous avons vu Rémi qui nous a fait visiter sa cuisine en 3d et vu le fabuleux spectacle de cascades extrêmes. 😍

Les deux jours arrivant à terme, en route les loulous se sont endormis leurs têtes pleines de souvenirs, de rires et d’envie de revenir.

Merci Disneyland Paris de nous faire revenir en enfance, nous adultes, et de faire rêver les petits.